13 février 2005

13 février 1945, DRESDE est rasée dans l'enfer des bombardements alliés

Européen, souviens-toi ; les allemands ont eux aussi connu le martyre


Dans la nuit du 13 février 1945, jusqu'au lendemain 14 février vers 12 heures, Dresde et ses 600 000 habitants grossie de près d'un demi million de réfugiés sera victime de l'assault aérien le plus meurtrier de la seconde guerre mondiale sur le sol européen. 720 bombardiers anglo-américains répartis en trois vagues successives largueront des centaines de milliers de bombes sur la population civile.





15 heures plus tard, la ville n'est plus que ruine et 35 000 personnes sont mortes. Ceux qui ne périrons pas par l'éclat des bombes à fragmentation, seront écrasés sous les ruines, ou encore brûlés vifs par les bombes incendières au phosphore.





Pourtant, Dresde n'abritait pas de forces militaires, en tout cas pas les objectifs visés. Car c'est le centre historique qui fut visé et non pas les faubourgs toujours plus industriels.



Elle ne représentait pas un obstacle à la victoire des alliés. Il fallait simplement briser le peuple allemand, l'atteindre dans sa chair et dans son âme, le marquer par la terreur et faciliter sa soumission future, faire table du passé prestigieux en  éradiquant son patrimoine culturel.


Après guerre, les Allemands ont remonté la ville "pierre par pierre". En 2005, il n'ont pas terminé, mais ont achevé la formidable reconstruction de la Frauenkirchen.







Posté par Witukind à 19:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur 13 février 1945, DRESDE est rasée dans l'enfer

    Le chiffre de 35 000 victimes est tout simplement aberrant quand l'on sait que la ville comptait plus d'1000000 de personnes et qu'elle fut rasé entièrement! Il dut y avoir au moins 100 000 victimes! Mais osez le dire c'est faire preuve de révisionnisme, pauvre société dans laquelle nous vivons! COmme le disait Spengler: Nous vivons dans un monde ou l'on peut tout dire sauf la vérité"!
    Soutien au millier de camarades allemands qui ont défilés en l'honneur des victimes (5000 selon les médias 8000 selon le NPD et divers autres sources)!

    Posté par Siegfried, 14 février 2005 à 20:11 | | Répondre
Nouveau commentaire