07 février 2005

La Chute (Film  d'Oliver Hirschbiegel, 2004)


Oliver Hirschbiegel brosse une reconstitution saisissante des derniers jours de l'épopée nationale-socialiste depuis le bunker où s'était enterré le haut commandement allemand.





En s'inspirant des mémoires de la secrétaire d'Adolf Hitler, Traudl Junge, témoin privilégié du drame et du travail de recherche de l'historien Joachim Fest, l'auteur nous fait pénétrer dans le l'ultime repaire et dans la vie finallement fort méconnue de l'homme qui aura le plus marqué le XXème siècle.

     Traudl Junge tentant d'échapper aux soviétiques après le suicide d'Hitler.

Jamais le sujet n'avait été traité avec autant d'authenticité et de réalisme, grâce notamment à l'excellence des acteurs qui réussissent à nous faire plonger au coeur de la tourmente pendant 2H30, nous faisant oublier leur jeu.




 
Un seul petit B-mol porte sur l'interprète de Goebbels, Ministre de la propagande du Reich, qui, physiquement dans le film, est plus proche de la créature du Docteur Frankenstein que du Docteur Goebbels.



Le réalisateur nous tient en haleine jusqu'au bout sans pour autant recourir aux effets spéciaux et aux rebondissements lourdingues du cinéma hollywoodien.
Le drame nous conduit inexorablement vers le cataclysme attendu qui atteind son paroxisme émotionnel non pas avec la mort d'Adolf et d'Eva Hitler, mais avec le suicide de la famille Goebbels.
Le cinéaste allemand montre la scène mais laisse au spectateur le choix d'interpréter ce drame tout en le guidant. Il montre une Magda Goebbels impressionnante de dignité, de détermination, de calme et de prestance ; autant de marques de noblesse. Elle accompli l'insondable horreur du sacrifice de ces enfants ; le pire cauchemard d'une mère et de tout Etre conscient de provoquer ainsi l'extinction de sa lignée et de ses gènes. Ce comportement extrême résulte d'une situation extrême.
Dans le plus pur esprit germanique, cette femme choisit d'affronter son destin dans l'honneur et la fidélité, au prix du sacrifice ultime de sa progéniture.


Posté par Witukind à 12:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur La Chute (Film d'Oliver Hirschbiegel, 2004)

    ...

    Je trouve que tu devrais centrer tes images! Pour la mise en page c'est plus joli!

    Posté par Siegfried, 10 février 2005 à 22:16 | | Répondre
Nouveau commentaire