02 février 2005

La tradition technique et scientifique occidentale


 
La crise que nous connaissons est précisément l'aboutissement de la tradition technique et scientifique occidentale. La science et la technique modernes sont, bien sûr, spécifiquement occidentales et le leadership occidental dans le domaine des techniques et dans le domaine scientifique est beaucoup plus ancien qu'on ne pourrait souvent le supposer. Il est beaucoup plus ancien, en tout cas, que ce qu'on a appelé la " Révolution scientifique " du XVIIème siècle ou a fortiori, la " Révolution industrielle " du XVIIIème.
Au plus tard vers l'an mil en effet, même dès l'époque carolingienne, l'Occident a commencé à appliquer ses connaissances en hydraulique à d'autres activités industrielles qu'à moudre le grain. A partir de la fin du XIIème, il y a, en Occident, une utilisation systématique de la puissance du vent et l'automation apparaît avec les premières horloges au début du XIVème siècle. A la fin du XVème, pour la plupart des historiens, la supériorité technologique de l'Europe est une évidence et elle explique la relative facilité avec laquelle les conquêtes vont être opérées par les portugais et tous les autres à leur suite.
La tradition scientifique occidentale commence en fait vers la fin du XIème siècle avec l'énorme mouvement de traduction en latin des oeuvres scientifiques des grecs et des arabes. Tout le corpus ou pratiquement tout le corpus scientifique des grecs a été traduit en moins de deux cents ans, entre le XIème et le XIIIème siècle. Ces travaux ont été lus et critiqués avec passion dans les universités qui naissaient au même moment de l'Italie jusqu'à la Flandre et à l'Angleterre. Et la critique fit naître des observations et des spéculations nouvelles. Ce qui d'ailleurs accentue, dans la plupart des cas, le discrédit des auteurs et des oeuvres qui faisaient auparavant autorité. A la fin du XIIIème siècle donc, l'Europe avait repris le leadership scientifique des mains flageolantes, déclinantes, de l'Islam.
Etant donné que c'est au Moyen-Age que ces mouvements technologiques et scientifiques prirent leur essor au sein de notre culture, qu'ils acquirent leur caractère propre et en vinrent à dominer le monde, il semble bien qu'on ne puisse par faire l'économie d'une étude sur la mentalité globale de cette époque médiévale si on veut comprendre ce qui, du point de vue généalogique, a amené à la révolution scientifique du XVIIème et à la révolution industrielle et technologique du XIXème siècle. Il s'agit en fait de comprendre la nature et les impacts que ces mouvements peuvent avoir aujourd'hui sur l'écologie et d'examiner les postulats fondamentaux qui caractérisent précisément l'époque médiévale.
P. BERARD

Posté par Witukind à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La tradition technique et scientifique

Nouveau commentaire